CONFIDENTIALITÉ

1: Collecte des informations

Chaque politique devrait explicitement décrire les informations que le site recueille et ses méthodes de collecte.

2: Utilisation de l’information

Après avoir détaillé la façon dont les informations sont collectées, les politiques décrivent ensuite la façon dont les propriétaires du site Web l’utilisent. Facebook a eu du mal avec ce message quand cette entreprise a cherché à mettre à jour sa politique de confidentialité en 2013. La société voulait ajouter du texte à sa politique, afin de pouvoir utiliser les données personnelles de ses membres, y compris les enfants de moins de 18 ans, à des fins publicitaires.

Facebook a finalement abandonné ce texte supplémentaire lorsque des groupes de surveillance l’ont dénoncé à la Commission fédérale du commerce. En 2014, Facebook a sorti une version anglaise simple de sa politique de confidentialité, avec environ deux tiers de jargon juridique en moins.

Les entreprises – et leurs sites Web – qui prennent votre sécurité des données au sérieux :

  • ne vendent jamais d’informations personnelles identifiables à des tiers

  • rendent les données anonymes ou les chiffrent pour vous protéger contre les violations

  • stockent uniquement les données pendant une courte période de temps

3: En cas de E-Commerce

Pour les sites de e-commerce, la politique devrait détailler les garanties dont bénéficient les informations financières privées d’un utilisateur lors du traitement des transactions. Cela comprend les numéros de carte de crédit, de sécurité sociale, ou les informations liées au compte bancaire.

4: divulgation des informations à des tiers

Le texte traitant des relations d’un site Web avec des tiers doit être clair. Idéalement, votre site ne vendra ni ne partagera des informations personnelles identifiables, sauf si il y a une raison juridique vous y contraignant. Il devrait aussi détailler ce que votre entreprise fait des données non-privées.

5: Sécurité et suivi de l’information

Les meilleures politiques de confidentialité d’aujourd’hui mettent en évidence la sécurité de l’information et le détail de l’utilisation des cookies.

Google a enduré des problèmes de politique de confidentialité l’année dernière à cause de ses cookies. Le « Information Commissioner’s Office » du Royaume-Uni a forcé le géant d’Internet à inclure des informations sur qui peut recueillir des « identifiants anonymes » – similaires aux cookies – et sur l’utilisation de ces données par l’entreprise.

6: Méthodes de désabonnement

Chaque politique de confidentialité en ligne devrait indiquer comment un client peut se désabonner des communications non désirées.

7: Consentement

Une politique de confidentialité en ligne standard indique que les utilisateurs acceptent ladite politique tout simplement en utilisant le site.